Histoire des tisanes

Histoire des tisanes

Les vertus thérapeutiques des plantes ne sont plus à prouver. Elles sont utilisées depuis des millénaires pour leurs propriétés curatives.
Il existe des centaines de plantes médicinales connues à ce jour et leur utilisation est systématisée dans le cadre de la phytothérapie, qui permet de prévenir mais aussi soigner naturellement les différents maux du corps humains.
La tisane permet de profiter des bienfaits de la phytothérapie. Elle nous apporte bien-être et santé.

    Il existe de nombreuses sortes de tisanes qui ont toutes des vertus différentes. On peut citer par exemple, parmi les tisanes les plus répandues:
  • le tilleul connu pour ses vertus apaisantes,
  • le romarin qui soulage les maux de tête,
  • la menthe qui possède des propriétés antiseptiques,
  • le rooibos (plante d'Afrique du Sud) surnommé thé rouge à cause de la couleur de son infusion, mais qui n'est pas un thé. Il est connu pour lutter contre les problèmes de digestion,
  • la mélisse qui tonifie le système nerveux et qui possède des propriétés calmantes.


La plupart de ces plantes sont vendues dans le commerce en vrac ou en sachets prêts à infuser.
La tisane est préparée à partir de matériel végétal, tels que des fleurs fraîches ou séchées, des feuilles, des tiges et même des racines.

    Il existe différents modes de préparation qui ont tous pour but d'extraire les principes actifs des végétaux:
  • La macération qui consiste à laisser tremper le matériel végétal dans de l'eau froide durant plusieurs heures.
  • L'infusion qui consiste à verser de l'eau chaude sur le matériel végétal (surtout fleurs et feuilles) et laisser tremper pendant quelques minutes.
  • La décoction qui consiste à faire bouillir l'eau dans lequel repose le matériel végétal (surtout tiges et racines) pendant quelques minutes.


La décoction contient toujours une plus grande quantité de principes actifs de la plante que l'infusion.
On mélange fréquemment plusieurs plantes entre elles afin de combiner leurs effets. Par exemple la verveine et la menthe, ou encore la verveine et le tilleul, etc.
Si la façon de consommer la tisane et le thé est assez ressemblante, il faut savoir que ces deux boissons ne sont pas exactement identiques. La première différence tient du fait que le thé contient de la théine alors que la tisane non. Et la deuxième concerne la façon de préparer la boisson.
Le thé se différencie des tisanes, liées inextricablement aux vertus thérapeutiques.